Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 16:05

Un jour je te dirai combien tu m’enchantes et m’apaises un instant. Je te dirai, m’entendras-tu, bien sûr, le lobe de la feuille, la devinance du bourgeon, et de la fleur, et du fruit, etc., j’enfouirai un chaton si doux si malicieux dans ma narine qu’il me faut en avoir peur dorénavant, qu’il me fallait l’éternuer, quelle trouille d’enfant, je me souviens, je préfère les voir de loin, c’est bizarre, les chatons, mon amie Valérie dit ça des plantes grasses, elle ne s’en exprime pas précise, mais je sens bien, elle est gênée, mal à l’aise, c’est pareil moi et les chatons, nous les avons dans le nez.

Lorsque nous nous promenons dans la ville, dans les champs, en bord de mer, les sèves chaudes, congelées, qu’importe, « nos sangs ne font qu’un tour », nous nous rejoignons, tu t’y prêtes, c’est beaucoup de toi qui t’y prêtes, pour un peu tu mettrais la main à la pâte, tu dirigerais la frêle têtue clématite, j’enfouirais les pieds au frais, et nos têtes à se pâmer de roux sur les terrasses vénitiennes, il y aura l’oubli, une trêve d’embarcadère, que des corps jolis s’aimant comme au premier jour pour toujours, ô, hisse, hisse, mon amour, la pièce au Rom à l’entrée du métro, tintin pour l’unijambiste devant le Monoprix, le parme des rhododendrons, les mers rouge coquelicot épuisé. Un instant nous nous apaiserons de nouveau et ferons s’envoler la barge et le héron, la tête dans les lentilles d’eau – j’ai toujours un faible pour les Préraphaélites. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé
commenter cet article

commentaires

Dom dom 15/05/2015 21:47

Depuis toujours, j'aime te lire.
Tes mots poésie m'enchantent...
images, couleurs tout est magie ici...
Dom

Jean-Marc 12/05/2015 23:15

un jour je te dirai comme
j'aime te lire comme
à chaque mot un saisissement
une échappée comme
un regard finit par composer
tout un paysage inconnu et bruissant

Joëlle Pétillot 05/05/2015 20:57

J'aime beaucoup.

l e b A b e l 04/05/2015 17:20

Les préraphaélites aimaient aussi l'orange et le peplum !
Ce sera le second volet à tirer pour l'heure de la sieste, sans doute, avec des agaves.
Un beau volet, c'est déjà ça.

frank lovisolo 04/05/2015 13:59

Le printemps sans doute !

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche