Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 12:57

 

 

 

 

Faut toujours se méfier des romancières, parfois elles rencontrent Beckett, une Lol V.Stein, G. Clooney, une rivière des pierres plein les poches, un amateur de castor, un faisan, un Francis S.F., Paul Celan, Tanger, un chasseur solitaire, etc. Elles ont un truc qui échappe aux romanciers, elles ont un machin à l’intérieur qui excite qui fait sourire. On les aime bien, la preuve, on les édite parfois. Faut toujours se méfier des romancières, ce qu’elles préfèrent c’est écrire, elles ont la patate nouvelle, les talons aiguille et l’espadrille, des pantalons de lin impeccables de fesses rebondies en fin de journée (ça n’est pas donné à toutes, avoue). Elles sont une petite poignée ainsi, Nobel ou pas ou jamais, ou oubliées.

J’ai un faible pour les romanciers, un fort pour les romancières tout comme les romanciers qui parlent des romancières poétesses parce qu’elles n’ont pas le souffle long du roman, qu’elles terminent leur écrit en queue de poisson, un faible et une paire de claques pour Jacques Dutronc qui affirme que les femmes ne peuvent pas être drôles.

J’aime bien rire aussi, faut toujours se méfier d’une femme qui déconne.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche