Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 16:09

 

 

 

Il y a un problème avec les trop tôt partis de nous : elles, ils ont le ventre rond tendu de l’enfance, la tête plus grosse que le corps.

Ce sont des extra lucides depuis un traumatisme personnel ou universel – ouais. Elles, ils feignent la stupéfaction lorsqu’une énorme récompense leur échoit. Elles, ils savent qu’ils sont filmés, ils feignent, ils savent le show. C’est pour papa, maman, grand-mère, les amis de toujours. Elles, ils leur doivent le show.

Elle sait depuis toujours, la môme ; elle dit des trucs comme « ça me gonfle, les chanteurs, les chanteuses, je préfère les solistes jazz, ça peut ne pas être des chanteurs, chanteuses. » Elle dit aussi, je ne sais faire que de la musique.

Elle a des guiboles qui s’amenuisent, une tignasse, des yeux qui s’agrandissent. Elle s’accroche à un amour à la mort, je me dis que ce mec n’arrive pas à la lanière de ses hauts talons à elle, ce que je dis, c’est du parti pris, c’est du pipi de chat.

Elle écrit, elle a une voix qui va cracher l’intime, elle a la distance pour ça, elle écrit. Elle a une voix de naissance, d’intime conviction, d’insecte entêtant qui te pique et dont tu te souviens, tu en gardes l’auréole. Tu n’as pas eu le temps de la critiquer, de la trouver trop ou pas assez, c’est aussi bien. Elle est vêtue d’un short, elle a des cheveux bruns, un duvet brun sur les avant-bras, elle chante de toute sa vie. Tu écoutes.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc 01/07/2015 16:49

Texte hommage qui vise juste. Entendre (et voir) Amy chanter, c'était accepté d'être habité par une douleur autre et qui rejoint la nôtre.

l e b A b e l 17/06/2015 18:24

Je suis arrivé trop tôt ou tard, et je n'ai pas vraiment écouté la môme avant qu'elle se balance. Elle a crevé les écrans et peu à peu devient une icône que l'on peut même ne pas avoir entendue. Sa trajectoire lui sert d'élégie.

Hervé 17/06/2015 17:14

J'ai beaucoup aimé Amy Winehouse et j'aime beaucoup tes mots qui en parlent. Je la retrouve dans sa fragilité. Et je déteste moi aussi le mec pour qui elle vivait.

luc 17/06/2015 16:50

j'aime pas du tout Amy mais j'aime ces mots

RVB 17/06/2015 18:32

Moi c'est le contraire.

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche