Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 18:58

 

 

 

 

Tu clos les persiennes, les jalousies, le store vénitien, le moucharabieh, tu balances, tu ajustes, tu ne sais pourquoi un moustique t’a piquée, oh, si, bien sûr, l’eau accumulée sous  la terrasse, le chaud, le froid, sans doute, oui, c’est ça comme les bonnes et les mauvaises nouvelles, les rêves chauds et la douche froide, tu fermes la porte à claire-voie, de ton lit tu vois les rais, sur ton lit tu as organisé un jeté de livres, de notes, tu aurais pu y verser des pétales de rose mais ce n’est pas le moment, le rosier Ronsard remonte à peine, tu guettes l’odeur délicate des bourgeons, tu t’es allongée, tu écartes les jambes, tu fais la planche, un bouquin colle sous ta cuisse, ça tombe par terre, c’est bien comme ça aussi, tout épars comme le drap froissé débordé aux pieds, tu flottes en nage indienne, il y a du courant, la porte en bois mal fermée couine, ton stylo encre qui fuit qui tache les doigts, tu ne peux pas te relever, tu risques de couler, et puis ça grince léger, c’est agréable, tu dérives, c’est frissonnant, alors tu te drapes de lin, tu enfouis ta tête,  tu es sous la neige, tu es molle, tu es morte, tu dors, l’oreiller boit l’encre qui noie le moustique qui s’écrase. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé
commenter cet article

commentaires

l e b A b e l 10/07/2015 12:20

Lu en vacances sur la terrasse. Confirmé.

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche