Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 13:03

 

 

 

 

 

 

Les citations m’ennuient, elles sont toujours dans le cadre, pire, au milieu du cadre.

Je prétends que la plus belle phrase de la littérature est celle de Karen Blixen, J’avais une ferme en Afrique. Ça le fait sourire.

Comme N, j’aime les mots de Julien Gracq, que je ne connais pas, je les recopie, j’ouvre les dictionnaires.

Dès que j’écoute Barbara, je fredonne avec elle, je sais les paroles par cœur. Je l’écoute rarement aujourd’hui. Je sais par cœur les livrets des opéras de Verdi.

Apprendre par cœur appelle le temps, l’abandon, la solitude, la revenance, pas uniquement la mémoire. T recopie ses textes sur un carnet à la dimension de sa poche plastron, il voyage avec les pages sur son palpitant.

La petite L dit le poème d’Éluard parce que, si petite soit-elle, elle entend J’écris ton nom, les petites n’ânonnent jamais, plus tard elles ont l’oreille relative pour Baudelaire, Anselm Kiefer, par exemple.

Je lis Gatsby le Magnifique à E, des nuages inquiets dans les yeux de l’enfant. Tu m’arrêtes quand tu ne comprends pas. Oui oui.

Un soir le téléphone, je réponds. On dîne entre amis de théâtre, on a discuté, on s’est enflammé, on a ri, c’était franchement sympathique. On s’enquiert, avant d’enfiler son manteau, du patronyme de son voisin écrivain : ça, alors ! On m’appelle : sais-tu avec qui j’ai passé la soirée ? Euh, non. Avec Lui ! On veut me passer Lui, je proteste – Lui, je le lis depuis plusieurs mois, admirative, que pourrais-je Lui dire ? Nous parlons de facto, bien obligés ; Il est très aimable, je m’en doutais depuis que je Le lis ; je me découvre diserte.  Quelques jours après, Il m’envoie un dessin à l’encre qu’Il m’a dédicacé. Aucune adresse au dos de l’enveloppe, juste sa signature et un code postal.

Les jardins se taisent, ils sont secrets. Ce matin, en douce, le sophora est jaune, regarde !

 

 

    

 

les mots-pneumatique

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc 18/03/2016 17:53

Il y a longtemps que je t'ai lue, or, c'est tellement beau comment ton écriture raconte

l e b A b e l 21/02/2016 15:26

Oui, je me souviens aussi de soirée avec des écrivains, ou même des penseurs débarrassés du personnage.

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche