Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 15:07

 

 

 

 

[…]

 

Vous êtes mort dans un accident de voiture, ce n’est pas un événement ni un point final, vous durez comme lorsque vous ne disiez rien ; parfois vous soupiriez, parfois vous étiez déjà mort, je vous vois assis, grand, un peu voûté à la table du café. Que regardiez-vous sur l’écran de votre téléphone portable ? Vous tuiez le temps, step-by-step – c’était votre leitmotiv. La journée avait été rude de convenus, d’attentes. Demain serait un autre jour, sans doute. Vous étiez gris pâle  comme vos cheveux. Je m’asseyais à côté de vous.

L’instant d’après, vous regardiez le vert tendre des marronniers, vous ne vous étiez pas trompé, regarde, ça sent le printemps. Tous les ans, à cette heure figée, je vous entends, aujourd’hui encore, un jour de mai où il pleut, où il frissonne, regarde, le printemps. Vous déboutonniez votre manteau, vous étiez chaud dedans à cet instant. La pluie glisse sur vos cheveux, goutte de vos sourcils vif-argent.

 

 

(en écriture toujours, un point final bientôt, à SoleildeBrousse, mon amie attentive, à Rémi Karnauch, mon premier lecteur)

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans sans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche