Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 10:26

Le sang qui glace dans les veines, c'est une image près personnelle que je vous soumets loin de toute la tourmente du monde, je vous demande pardon de tant d'abandon. Vous froissez mon journal, et je prends froid. La tête en l'air, je n'ai pas voulu voir venir. Gaza est en feu, encore, là doit être toute mon attention.

Ca ne dure pas longtemps, je parle du sang qui glace dans les veines, tout s'arrête, la circulation était paresseuse, ça devient blanc sans doute, je n'ai pas pu voir, mes yeux sont devenus vides, un trou, pendant quelques secondes. Je suis tombée plus longtemps, vous ne m'en voulez pas de cette absence. C'est fini, mais si long. Je vous raconte.

Nous sommes partis pour Honfleur, nous ne savions pas encore que c'était le jour le plus froid de cette année, d'insipides peintures organisaient cette échappée. Nous nous sommes arrêtés en haut de la côte de Grâce, les yeux plongent vers cette bourgade qui abrite encore quelques pêcheurs gercés en ces temps. Nous sommes vite remontés en riant dans la voiture tant nos yeux larmoyaient de vent. Il faudrait ne plus acheter de thon rouge, moi, je l'aime bien coupé menu avec du citron et du poivre comme dans la chanson. J'ai la patience de la cuisine, et surtout les odeurs, les couleurs, les mains s'y mêlant. La Côte Roannaise est bienvenue avec les coquilles saint-jacques. Le mitan du lit est catastrophique, et je vous intimide, vous m'enveloppez généreusement alors. Paris est sous la neige au retour. Et j'y crois ferme, je jure craché.

Je raconte pour vous.

Vous descendez me rejoindre, je vous prends le bras, c'est un aveu, nous nous réchauffons à nous. Tout flambe alentour, nous goûtons à la liqueur de myrte. Je ne peux échapper au monde, savez-vous ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche