Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 22:14

Dormante
à réconcilier
toison
impalpable
des ors
prédominent
tachetés de cils improbables là où le raphia exhibe impudique
ses déclinaisons
brutes
sinueuses
-elle-
se prend
à distiller
les vapeurs du vent soulevant la laine blanche serrée
des corps de momies
intouchables
à la main
qui effeuille
grain par grain
la peau
les yeux sont cousus d'odeurs huilées transfusées
sans retour
la bouche déborde
de velours
brut
humide
il retient l'empreinte de la main sur son genou
avant d'escalader la dent de roche
les vaisseaux
s'irriguent
d'étoiles
stupéfiantes
le mimosa lui seul trouve son nom dans l'abandon
de l'eau du saule.

 


link
 ( commentaires sur myspace)

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans allez - des poèmes
commenter cet article

commentaires

LSarah 07/03/2009 21:43

Beau comme la rosée du matin

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche