Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 23:52

 "nature morte" photo Elsa Bosc fin février

 

 Nous entrions, nous prenions garde d'avertir chaque nouvel arrivant du déclin de la maison, à savoir le carrelage art nouveau dans l'entrée qui s'affaissait comme le chambranle de la porte de la cuisine, nous n'étions pourtant pas des nains, mais sous la maison il y avait la dune.

Je parle de ce gros meuble Boulle -parti chez le broc'du coin- dont le marbre recevait l'été les horaires des marées, les corbeilles de fruits (il faisait frais là), les huiles solaires pour enfants, les vaporisateurs anti-moustiques, le cahier de la Pinède, les appareils-photo, les lunettes ensablées, la jarre en terre pleine de sel de Guérande, les chouchous pour cheveux, les mp3, les cartes postales jamais timbrées, la lavande coupée du cimetière...

Il y avait un téléphone à cadran et une lampe au pied rempli de verre brossé ramassé sur la plage. Du jardin, on fonçait répondre au téléphone, on faisait gaffe au carrelage incliné, c'était dans les gènes, ça n'était pas urgent, c'était gai et presque sombre dans ce vestibule. Que les murs sont épais.



link (commentaires myspace) 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans histoire de famille
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche