Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 19:03

Vous au régime surmesuré de boucles d'astrakan
aux yeux de gouffre de tremblement de terre d'eau souterraine
de regard voilé de physique quantique aux faibles signaux
d'abandon de toute écriture sinueuse dans les veines
à la bouche qui aspire à mon souffle sanguine étrangère
à la bouche gonflée de démesure sans contrôle précédent
de sursauts de nymphéas coulant sur la couleur pâle des sillons
aux murmures ininterrompus points de suspension surlignés de chaleur
visible sous des yeux secrets fardés d'attente patiente
à la parole d'anguille frémissante pondeuse de rubis
savez vous cet écho longtemps soupirant dans les grottes de l'éther
du quattrocento de la soeur au blanc apocalypse géométrique
ces fibres de roseaux sifflant l'union irréversible des jumeaux
vous délié de toute servitude plongeant dans cet anneau d'airain
splendeur d'ouverture de chien assis contemplant le ciel
là haut la neige patine sur les étoiles aux projets astronomiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans allez - des poèmes
commenter cet article

commentaires

Hervé PIZON 28/04/2008 19:14

à la manière de ?
non, c'est mieux que l'original, c'est inimitable ton écriture puissante, comme un flot immense...

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche