Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 14:00
C'est vers la nuque

à droite, cheveux soulevés que d'un côté,

elle zèbre, tombe.

Oubli lorsque la bouche tend vers là,

et de l'autre main, la tempe.

Immobilité

seul flux

oh

perte de tout.

Flanelle ils sentent,

dehors les gens bougent trop,

eux vont l'amble

cous de girafe

hanches siamoises.

Elle est raplapla la terre, et silencieuse

au moins pour leur temps,

après,

c'est une autre histoire sans queue ni tête.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

Karine 03/05/2008 03:01

J'adore!

Guardiola 01/05/2008 12:54

Quelles sensations inconnues ou enfouies jus!

hervé pizon 30/04/2008 10:08

oui, "comme si la terre penchait"

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche