Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 19:09
Lettre de Léona Delcourt (Nadja) à André Breton

 

" Merci, André, j'ai tout reçu. J'ai confiance en l'image qui me fermera les yeux. Je me sens attachée à toi par quelque chose de très puissant, peut être cette épreuve était nécessairement le commencement d'un évènement supérieur. J'ai foi en toi - je ne veux pas briser l'élan m'amoindrir l'amour que j'ai pour toi par d'absurdes réflexions. Je ne veux pas te faire perdre le temps nécessaire à des choses supérieures. Tout ce que tu feras sera bienfait. Que rien ne t'arrête... Il y a assez de gens qui ont mission d'éteindre le feu (...) Tu n'as rien à me pardonner arrache les lettres qui t'ont peiné, elles ne doivent pas exister. Chaque jour la pensée se renouvelle. Il est sage de ne pas s'appesantir sur l'impossible. (...) André, malgré tout je suis une partie de toi. C'est plus que de l'amour. C'est de la Force et je crois

Nadja."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

Patrick 19/06/2008 16:02

" Chère imagination, ce que j'aime surtout en toi, c'est que tu ne pardonnes pas."

Thierry Benquey 16/06/2008 11:05

Tout ce que tu feras sera bienfait...
La magie des mots et l'absence d'un espace qui donne à cette phrase une saveur toute particulière
Amitié
Thierry

soleildebrousse 15/06/2008 23:35

Oui, tu as bien fait de le mettre aujourd'hui ce texte-là. Il fait écho chez moi aussi. Je n'en retiendrai pour ma part que la partie sur les lettres qui ont peiné.
merci.

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche