Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 15:20

Il y a quelques temps, j'avais émis en gueule le nombril de la littérature mal déglutie, j'avais même mis un e en terminaison au cas où il y aurait écho de genre féminin, les mains dans la pensée multiple m'intéressent, la fashion en vitrine me tintinnabule commune comme la clochette neigeuse une fois l'an pour les bien nourris; tiens, serais-je en colère ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans sans
commenter cet article

commentaires

hervé pizon 27/06/2008 12:00

ah, tu ires comme tu respires

Thierry Benquey 21/06/2008 15:40

La colère qui n'est pas bonne conseillère a une autre particularité, celle de ne jamais devoir etre retenue, bridée, bafouée sous peine de maladies graves.
Laisse donc aller la colère qui finira comme les vagues finissent sur la plage (à moins qu'un vent furieux ne les alimentent de nouveau bien sur)
Amitié
Thierry

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche