Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 22:30

Si elle vous demandait,
où est-il ?
Répondriez-vous là où il me plaît de le dessiner tant mal
qu'avec soupir de ne plus l'entrevoir sauf dans les saules jaunis de détrempage,
là où à grandes enjambées nous avons perdu l'amble
des grands cous aujourd'hui asphyxiés ?
Et encore, comment nous atteindre en fermant les yeux sur le Désastre ?
Ou ?
Rien ne bruit dans les coffres des Familles ou quelques pièces trébuchantes.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

hervé pizon 01/10/2008 12:24

De l'intime ou intimer...}

emmanuelle grangé 01/10/2008 12:35


intimer ? tu es sûr ?


Karine 30/09/2008 17:00

Peu importe, ça bouleverse...

zoubida 30/09/2008 11:57

"rien ne bruit.." j'aime beaucoup cette phrase aussi, parce qu'elle résume tant sans bruit
bisou

Thierry Benquey 30/09/2008 11:08

Moi je répondrai "Rien ne bruit" parce que j'aime beaucoup cette phrase mystérieuse et pourtant à peine.
Je t'embrasse
Thierry

hervé pizon 30/09/2008 10:32

De l'intime ou intimer...}

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche