Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 00:07
Crisser des yeux c'est ce qu'il fait de mieux, le curieux animal tapi devant la maison prêt à dégoupiller au nom du Père.

- Tu m'embrasses si bien.

Sous la charpente un vanillier a eu le culot d'embaumer le pisé jusqu'à badigeonner d'une croix la porte fatale.

- Tu saisis mon oreille si bien.

Dehors il fait clair d'un matin d'automne, l'homme et la femme dans la maison s'aspergent sous la douche, la terre se transforme pour un moment en glissade. Du dehors encore, ils n'entendent pas le silence de la poussière.

- Où sont mes habits ?

Ils rient, sur l'étagère, il y a bien une burqa bleu passé par le soleil qui ne frappe que là, par terre, boueux, un pantalon.

- Tout sèchera, mon amour. Ou enfilons la djellaba à deux têtes !

D'un coup de couteau, elle élargit l'étoffe, leurs têtes siamoises titubent vers la porte, orchidée emportée dans leurs ébats, lèvres à oreille collées.

- Tu m'écrabouilles les pieds !

L'animal ajuste le tir, ils tombent tendus l'un sur l'autre, la femme est traînée jusqu'au stade.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

patrick 08/10/2008 17:39

Poignant et admirable. Ton écriture devient une force que rien ne semble pouvoir arrêter...
Merci pour ce coup de poing "textuel".
je t'embrasse.
PAT

hervé pizon 08/10/2008 12:16

Vigilante, engagée, tu écris.

Franl lovisolo 08/10/2008 00:15

Juste dans ce style qui est le tien...
http://www.rawa.org/murder-w.htm

Karine 07/10/2008 15:26

Une écriture poétique tellement belle et recherchée!

Thierry Benquey 07/10/2008 09:55

Un petit air de cirque (romain) avec des mots pleins de saveur. Crisser des yeux, le silence de la poussière.
Merci Emma
Thierry

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche