Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 20:38
...puis j'ai dû m'endormir, la théière bue, de lasse en tête, l'oreiller humide.
J'ai dû me glisser entre les bandes de voitures qui ronronnaient sous les rideaux. Le big- bang me chauffait.
J'ai cru à un réveil, qu'il faisait jour. J'ai vidé les feuilles oxydées et j'ai marché en crabe
vers les vieilles nouvelles qui d'une date encore annonçaient le repos de corps désarticulés.
Dans le ciel, mille taches ; et mon doigt qui parcourt lignes, et de réponse que dans le marasme.
J'ai chaussé un pied puis l'autre. De fière debout j'ai compté les dieux goguenards.
D'une cheminée s'élevait une vapeur : une femme belle à rendre fou qui me dit s'appeler Ordalie...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

Edouard 17/01/2009 10:55

prose poétique à voiles irisées de mystère et à vapeurs d'esprit geyser.
Un bon w-e Emma, je t'embrasse.

Thierry Benquey 15/01/2009 08:57

J'aime beaucoup l'image avec les voitures
Je t'embrasse
Thierry

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche