Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 13:14

Si de vous il m'inspirait d'écrire, sans vous, comment ? De nos lèvres loquaces et balbutiantes comme à la première fois.
Faites les premières fois toujours !
Il y aura encore des klaxons impatients
et des files d'attente de rimes fatigantes, soit.
A l'aveugle ce sera toujours vous,
et ce premier baiser qui réveille la peau.
Ce goût de vous
qui m'apprenez à votre façon de bras ouverts
à n'avoir peur que de la prudence, de la bienséance.
Nous ne sommes guère efficaces, ne paradons ni en plumes ni en papillons.
Regardez encore comme ce cours est beau,
et son couloir pour taxis, et l'affiche du grand magasin,
comme nos yeux divaguent sur l'ordinaire jour,
comme votre profil concentré se découpe dans la nuit, comme je vous prodigue l'élan que vous me donnez.
N'attendez pas le détail, il ne cligne que dans les commissures et la surprise de nous.
Et si un jour nous arrivons à saluer, depuis la route des chèvres perchées dans les arbres, les mouettes becqueteuses de sardines, tant mieux, nous écrirons d'Amogdul une carte postale en chronochrome.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gondolfo 18/05/2009 17:40

"A l'aveugle ce sera toujours vous" j'aime.

Mèl 18/05/2009 11:35

Un jour Marguerite Duras a dit : "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit."...
Bise du matin. Mèl

Thierry+Benquey 17/05/2009 14:35

Je voyage à la lecture, je découvre Amogdul la ville riche de noms. Merci mon amie. Thierry

stipe 17/05/2009 00:23

du coup on en vient à envier cet élu dont la relation d'avec est aussi poignante à lire qu'elle semble l'être à vivre.

stephanie+gaou 16/05/2009 18:50

Et la carte postale ne sera ni la première ni la dernière... Prudence et bienséance, oui, c'est bien d'en avoir peur, c'est de là que vient la frustration.

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche