Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 18:41
Je voulais              
                écrire                      
                         cela :

j'occupe mes mains d'habitudes
je vois les voisins des menus plaisirs
j'entretiens des assemblées aimables
je m'y ennuie un peu moins
je les oublie vite en lisant surtout et par exemple...
j'entends mes amours
je ne peux travailler plus de quatre heures à ma quête
la tête s'embrouille c'est d'un pénible !
parfois je perds enfin ce moi
j'entrevois une lumière
c'est possible c'est long c'est tout,

mais

un homme me tendit presque son paquet de cigarettes,
mon amour dit, c'est Romain Gary en très vieux
-j'approuvai-
du pied à la rime il n'y avait qu'un pas;
je préfère cependant l'arase à la majuscule
et le soi cherché, éclairé en petit
grossissant laborieux en optimiste,
oui, tel celui des écoles de mer !

Maintenant

ma tête effleure la haie
une longue péniche traîne du sable
habile, elle franchit le cap de la Tournelle
illuminés, nous buvons un rosé goûteux
sur le halage incendié
pas l'ombre d'un chat ne perturbe le zénith
ni même envisage un lendemain.

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

Hime 07/07/2009 19:17

Emmanuelle,
Il va me falloir un peu de temps pour parcourir ton univers que j'ai croisé parfois.
Juste croisé, c'est bête, je n'osais pas commenter.
J'ai le nez qui coule et les doigts mal assurés, mais je n'ai pas encore assez de fièvre pour ne pas pouvoir dire que j'aime ce texte, entre autres...

edouard 27/06/2009 13:24

c'est si bon de se perdre au présent liquéfié

Thierry Benquey 22/06/2009 17:04

C'est comme une ballade.
Amitié
Thierry

Mélancholia 21/06/2009 22:07

Perdre le moi pour entrevoir la lumière.
Oui.
Alors le récit peut commencer.
Et lire l'oeuvre de Peter Handke.

stephanie+gaou 21/06/2009 19:35

Avec toi, pourtant, comment ne pas envisager les lendemains? Celui-ci est baroque de simplicité, je m'y suis plongée comme dans une piscine bien fraîche de Rosé... Quel plaisir de clotûrer le week-end avec tes mots!!!

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche