Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 13:18

Je parle aux fleurs comme à un animal familier

je les caresse empiriquement

je n'aime pas les animaux domestiques

car ils ne font jamais le ménage à ma place

et mon endroit est peuplé de moutons

qui m'aime ne me suive surtout pas

à éplucher la clématite,

la dévergonder en pluie si je veux en son pied ombré

en sa collerette plein ciel

je me plais au silence des couleurs

je me plais à penser

lignes, territoire, cris

je me crois !

Le soir, le géranium prend de l'avance sur le chèvrefeuille ligaturé

ça n'est pas jeu

ni impatiens

c'est le ciel en toute urbanité

il décline son ombrelle

il guette ma vie en son terreau

et vertébrée

un pou en sa tête.

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans allez - des poèmes
commenter cet article

commentaires

soleildebrousse 08/08/2009 18:15

J'aurais pu croire une écriture à deux mains, l'une aurait été la tienne, l'autre celle de notre ami Babel.
La musique m'y fait penser.

edouard 07/08/2009 11:07

Quel esprit !
Es-tu là? Entre ta bulle et l'ici-bas...

emmanuelle grangé 07/08/2009 12:31


Oui, mamzelle Irma est là, prince Edouard !


christian 06/08/2009 01:08

de toi, ce don décidément si rare pour recueillir de toutes sèves, en étonnante floraison de mots et de pensées, la plus belle des botaniques. Au parterre comme au ciel... Celle qui dispense ainsi bienfaits de ses sourires, de ses murmures, de ses flux et effluves en mystères comme de ses épanouissements au-delà de quelque cordeau jardinier. Comment en douter? Les fleurs ont bien une âme parbleu, et en verts et contre tout le poussiéreux des jours (jusqu'aux moutons à décompter d'insomnie, poussières de nos nuits, sauf à battre le rappel des rêves, pardi...) Et d'évidence, ici, une belle âme soeur.Seule une fleur, belle soeur de coeur, peut ainsi en parler, de si profondes acuité et sensibilité.

zou 05/08/2009 21:04

j'ai eu un oncle gardien de moutons,de chèvres, eu parce que...il m'a appris à boire un autre lait, à courir dans l'herbe et à ne se garder de pas grand chose,

hervé pizon 05/08/2009 21:03

tu inventes le langage des fleurs du ciel

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche