Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 18:49

 

 

 

 

Vous le sauriez si cela battait si fort, écoutez, cela bat. Vous auriez vu le chiendent déchiqueté, vous le voyez sur le chemin, les bas-côtés, humide encore pour l’amusement des chats. Vous auriez senti la brume vaporisée à son cou, ses cheveux, vous pensez à votre mère ou à une autre femme qui terminait sa toilette par une eau de rose qui sentait la rose, vraiment, vous la retrouvez. Vous en édulcoreriez l’essence, vous vous y efforcez, de quoi de qu’est-ce vous relevez. Vous terrasseriez des arbres dont on fait les livres, et l’encre, et vos doigts au clavier experts à force d’habitude, de labeur, vous gardez en canopée même pleine de poussière, Leopardi, Rilke, des annotations au crayon, et d’autres selon le temps car vous n’avez d’attention que pour l’aujourd’hui, vous n’y échappez pas, vous bombez le moule comme vous pouvez, ça n’est déjà pas si mal. Vous auriez une amie, un ami qui vous réconfortent, vous vous rappelleriez celui qui disait de vous « moue d’enfant réconfortée », vous reprenez le carnet, le crayon, le clavier, le coin de table, enfin, peu importe, un battement, une herbe, une senteur, un nuage troué aperçu lorsque vous le regardez allongés sur le sable défiler là-haut. Les yeux s’embueraient, vous savez, comme lors d’un abandon des sens ou de mots lus uppercut, vous pleurez, et alors, et ainsi.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans sans
commenter cet article

commentaires

waliszek 07/06/2013 09:36

Et ainsi. De suite. L'aujourd'hui. Et l'amour. Ces mains/ces mots. Beaux.

patrick dreux 06/06/2013 11:23

Très ému par ce texte, il tisse et réconforte avec des mots qui ne sont aujourd'hui seulement, mais c'est important, en moi que des sensations auxquelles je m'abandonne... merci,bouquet pour toi...

frank 06/06/2013 07:53

à Le Babel : ¿Podemos decir las bolas no?

le babel 05/06/2013 19:47

et Emmanuelle vous dirait, au passage, des détails fors lesquels, dentelle, il n'aurait plus de jus dans les figues

frank 05/06/2013 19:12

J'ai cherché Patrick Dreux sur la toile...
Je pense que c'est de lui dont tus parles : http://wizzz.telerama.fr/patrickdreux/videos/3023756063

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche