Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 09:35

Bon augure

 

 

 

 

La barbe démangeait

on rasait de vague cette année encore

on éphéméridait

puis on souriait

On râlait

on ne décolérait pas (sic)

on avançait englués dans le marais à tir héronné larigot

Dieu ! Que les plumes se souviennent de nos sueurs, de nos tendresses de quelques heures !

D’un toujours harponné je me faisais un accroche-cœur

et le courant d’air rase-motte m’infligeait un rhume de pieds

Puis on souriait

on croquait un jour

des pointillés d’aube, de grandes courbes crépuscules

des tempêtes de cerisiers

des flocons rouges

des trinque-toi, trinque-moi

des idées juré, craché

Puis on souriait lèvres gercées

A force de boire la tasse

on heurtait les anses, les doigts gourds de fourmis

Puis on souriait en allant chez le barbier

se faire raser de près

s’envelopper la tête de sent-bon chaud

prendre un bon coup de froid illico

Dehors on pensait encore

en traçant vaille que vaille

sur le vieux bois bancal

au burin, à la pointe d’or

un mot, un autre, une fulgurance, une odeur, une ténacité légère

on bonimentait

on raturait

Puis une barge claquait des ailes

jargonnait perchée sur le ciel glabre.


Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

anatole2011.over-blog.com 20/01/2011 16:07


un texte à bonheur, une liberté de mémoire et d'agencement


soleildebrousse 31/12/2009 12:26


Terminer en beauté, commencer avec grâce et féminité, poursuivre ainsi la vie mots à mots, vaille que vaille, tant pis pour ceux qui passent sans voir ce qui se trouve là, très beau.
Encre encore pour notre plaisir, longtemps, longtemps.
Bise amie.


Thierry Benquey 31/12/2009 10:30


Je me suis laissé porter par tes mots, ici, une cascade, oh, pas une grande, pas des Niagaras, un filet de mots, des gouttes de verbe, captant la lumière et colorant l'iris. Une cascade pour les
enfants, ou les ames d'enfants. Merci mon amie. Je t'embrasse chaudement à cause du rhume de pieds. Thierry


Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche