Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 00:42

 

 

 

Vous dire où j’en suis, pas si loin. En bref.

 

 

 

Je pensais que bientôt le printemps arriverait, j’essayais de penser par saison, ça n’était plus aussi facile, le jour succédait au jour dans l’éphéméride, la magnanerie n’avait pris garde au fil délicat.

Une plaie, une autre plus féroce que les dernières en quelques années, avait sucé l’espoir des exploitants en ratiboisant l’en-veux-tu-en-voici  de l’insecte au mûrier. Les Cévennes glapissaient leur révolte, dégringolaient les châtaignes. Cela, tout cela saignait de blanc sein à n’y rien comprendre sauf peut-être ce damné printemps qui rechignait à paraître dans un livre porteur mais mort né au titre lugubre Passer l’Hiver. Ah ! Combien il est bon de rajouter une, plusieurs pages  à un ouvrage parce qu’enfin 150 est préférable à 120, et délayez le tout avec un brin de courtoisie, un brin de lait, attention aux grumeaux, aux bombyx. Voyez comme le fil se tord au coup de vent ! Je n’avais pas fini de lire le tapuscrit d’un ami que j’ouvrais une autre ligne au mien, oh ! j’étais inspirée ! Je cavalais à la saga –nom de Dieu de Dieu, rappelle-toi, un ROMAN, pas de nouvelles, encore moins des brimborions  de poésie, ou alors avec chapitres, alinéas sur luxe papier-, je rayais, je partais en dictionnaires (tu penses bien, j’ai à apprendre, pardi ), j’inventais des pays, des espoirs, des lavabos rêches, des mimosas, l’échine droite et sa scoliose. Pourtant le mûrier faiblissait… J’arrachais aux ouvriers un dernier soupir, je me demandais à qui reviendrait le tronc pourri, je pris mon ciseau ; derrière l’écorce, le vert, j’aime décidément cette couleur pour ses ailleurs. J’aimais « je sais où le bleu de la porte s’ouvre » du temps de la magnanerie.  Question de passage en solitaire de saison, normal, j’écris.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc Lefebvre 12/02/2011 02:30


délicate et si forte soie
de la liberté étonnante


Christian B. 05/02/2011 16:19


Horizon des verts chapitres, O U I!!!!...))))


Stipe 02/02/2011 09:30


Tu écris, alors change pas de main.


Thierry Benquey 01/02/2011 11:02


Le printemps attendu par le vert derrière l'écorce. Der Lenz kommt !
Je t'embrasse.
Thierry


Seb (Skarod sur Myspace) 31/01/2011 15:00


Oui "vert"! Toujours vers Emanuelle!


Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche