Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 18:26

 

 

 

Tu troues un voile de plus, combien encore jusqu’à la chair ? pas tant que ça, tu t’en doutes apercevant de mieux en mieux au travers les couches ce bout de peau, certes irisée par l’étamine de coton, mais nul doute atteignable, qui se rapproche du viseur, de ton viseur, le seul valable après tout, tu as longuement réfléchi, parfois tu as hésité, tu es parti, tu es revenu, ce ne fut pas simple, et maintenant tu es là, à quelques lés du but, tu ne trembles plus, tu prends le métro, tu vas au boulot, tu promènes le chien, tu y prends goût, tu reparles aux gens qui promènent leur chien, les réverbères s’allument un peu plus tard, ce sont les jours qui rallongent, enfin ! soupires-tu, tu envoies d’un pied allègre rouler une pierre, le chien s’étrangle au bout de sa laisse car la caillasse a valdingué trop loin pour la rapporter, tu le consoles, vous vous consolez comme vous pouvez, une caresse, un coup de langue, c’est assez simple et léger, aussi simple et léger que de remonter quatre à quatre les escaliers, d’ajuster ton viseur pour constater, mais le vois-tu ? que voile et chair se sont évanouis en peau de chagrin, c’est pas malin – c’est pour la rime.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans sans
commenter cet article

commentaires

anatole2011.over-blog.com 27/03/2013 16:31

C'est un poème est un poème du regard et de la solitude, habité de gestes pour la saison à venir, un rendez-vous sans autre objet qu'un dévoilement. Que j'aime te suivre je ne sais où, mais tu m'y
emmènes.

GUARDIOLA 24/03/2013 10:40

Ah la la, Emma, tes phrases longues coulent, elles n'halètent pas, la gorge étranglée, et quand elles s'arrêtent, la promenade, bien que citadine, rend et redonne le bien-être original et habituel.

emmanuelle grangé 24/03/2013 18:46



tu vois, tu y prends goût !



hervé pizon 24/03/2013 07:48

j'aime !

emmanuelle grangé 24/03/2013 10:20







Catherine Renaud Baret 19/03/2013 18:51

J'aime ce rapport du chien à l'homme , sentiment fort mais qui va l'empêcher de saisir la seconde importante,

emmanuelle grangé 20/03/2013 12:56



comme votre passage me fait plaisir, Catherine ! et comme vous lisez en mon sens, merci



Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche