Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 14:41
Il est possible que nous ne soyons jamais prêts à embaumer nos morts tant ils nous parlent...
Je poste ces écrits de Flore et moi qui venons de perdre notre amie comédienne,
Patricia Jeanneau.
Ils datent d'octobre 2004.



Le mois de Flore

Une alter sombre préservée s'est assise en face de moi
la lumière froide fondait sur sa natte
chatte griffue sous les rondeurs d'étoffe laineuse
minois lisse front osé
les mots nous ont raptées
vers une révolte
pas à pas velours hérissé
main dans la patte
la neige imaginée a bientôt floconné
à force de mélanges abusés
que d'autres timorés enfouissaient
nous n'avons d'arme
que l'élégance
des indiscrètes pointues
des joyeuses en marche
sous-au-dessus de notre peau réceptacle pensant
ma précieuse
mes ors
du bout du monde.

-Emmanuelle Grangé-


**********

en réponse,


L'émoi d'Emma

A se souvenir d'une neige de plomb
lourde à accoucher de nos voeux
nous veuves noires enfantant
d'elle à la face
des timorés ignorants
Devant moi, elle, liane blonde , longue
vaste au ciel étendant sa face blanche
s'opposant à lui l'azur étal
apposant son ombre rose à la mienne noire
Grande à la nef rouge et or du cirque
elle
Voltigeait en larmes là-haut toute lunée
Et également à moi
Miroitait mon âme ailée d'elle
Feu! Feu!
o
Eme Emma
étrange grande
Emma!

-Flore Lefebvre des Noëttes-

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans à vous
commenter cet article

commentaires

seb 07/03/2011 18:38


Pensées du coeur!


Virginie B 30/11/2009 00:24


Il est possible que nous ne soyons jamais prêts à embaumer nos morts tant ils nous parlent..

Que vos mots sont doux à mon âme éperdue d'avoir perdu aussi....
Je vous ai beaucoup lue sur ce site, étonnée de vous découvrir par un chemin détourné. Vous êtes comédienne, je n'en suis pas surprise... J'aimerais vous dire que vos mots ne se lisent pas
seulement, ils sont encore plus beaux quand une voix touchée les pose, les proclame, les chante, les murmure ou peut être les crie...
Merci Madame. Grâce à vous et grâce à tous les artistes, le monde est plus beau.....


emmanuelle grangé 02/12/2009 23:51


Merci Virginie B.   Il y eut cet après-midi une belle cérémonie d'adieu au corps en l'église de Pantin : un prêtre humble, des témoignages d'amour lus par coeur, environ 200 personnes,
beaucoup de pluie froide à l'extérieur, chacun a déposé sa rose rouge, j'avais mis une écharpe rouge, Patricia était une femme de couleurs, il y avait, digne et debout, son fils Achille, 13 ans.
Patricia est repartie sous les applaudissements de sa famille, du théâtre.


Thierry Benquey 29/11/2009 10:13


On dit perdre quelqu'un alors qu'en vérité c'est nous qui sommes perdus...
Je t'embrasse.
Thierry


emmanuelle grangé 02/12/2009 23:50


Merci Thierry.   Il y eut cet après-midi une belle cérémonie d'adieu au corps en l'église de Pantin : un prêtre humble, des témoignages d'amour lus par coeur, environ 200 personnes,
beaucoup de pluie froide à l'extérieur, chacun a déposé sa rose rouge, j'avais mis une écharpe rouge, Patricia était une femme de couleurs, il y avait, digne et debout, son fils Achille, 13 ans.
Patricia est repartie sous les applaudissements de sa famille, du théâtre.


christian B. 28/11/2009 23:16


Main dans la main, si fort devant le noir soudain des neiges...De toi, de vous, ce particulièrement prenant des couleurs d'amitié,cette intensité-là de vos voix qui, en mois et en émoi - et en ces
lignes admirables - sur le jour si sombre, font présence et pensées à vif.
En ces moments-ci, en profonde sympathie vers vous, mes affectueuses pensées vers toi, bien chère amie.


emmanuelle grangé 02/12/2009 23:49


Merci Christian.   Il y eut cet après-midi une belle cérémonie d'adieu au corps en l'église de Pantin : un prêtre humble, des témoignages d'amour lus par coeur, environ 200 personnes,
beaucoup de pluie froide à l'extérieur, chacun a déposé sa rose rouge, j'avais mis une écharpe rouge, Patricia était une femme de couleurs, il y avait, digne et debout, son fils Achille, 13 ans.
Patricia est repartie sous les applaudissements de sa famille, du théâtre.


Lilas Kwine 28/11/2009 15:22


Quelques pensées comme elles le peuvent. Juste une marque d'attention, bien plus que de politesse convenue.


emmanuelle grangé 02/12/2009 23:50


Merci Lilas.   Il y eut cet après-midi une belle cérémonie d'adieu au corps en l'église de Pantin : un prêtre humble, des témoignages d'amour lus par coeur, environ 200 personnes,
beaucoup de pluie froide à l'extérieur, chacun a déposé sa rose rouge, j'avais mis une écharpe rouge, Patricia était une femme de couleurs, il y avait, digne et debout, son fils Achille, 13 ans.
Patricia est repartie sous les applaudissements de sa famille, du théâtre.


Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche