Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 13:55

 

 

 

 

Un jour tu regardes leur nuque et ils se retournent, c’est ce que tu me dis comme une évidence, une expérience. C’est vrai, regarde, regarde, n’importe laquelle, regarde ! et elle se retourne. Tu baisses les yeux alors, peut-être pas. Peut-être as-tu choisi la nuque, comme ça, celle-là, dans ta promenade dominicale, sans but. Peut-être le porteur de nuque va-t-il se retourner, tu seras ravi ou déçu de rencontrer le doux, le délié, le gras d’un menton, un cou. J’aime votre nuque, votre nuque me rappelle une peinture, enfin, pardon, mon oncle, ma tante, vous savez, ma tante au chignon lâche, mon oncle aux cheveux roux. Non, ils ne savent pas, mais ils se sont retournés tant tu as regardé. Tu leur es rentré dedans lorsqu’ils se sont arrêtés devant l’affiche du menu de La maison des Tanneurs, tu as dit, pardon, alléguant les pavés déchaussés de la rue et ton intérêt pour le menu, ils ont souri ; ce dimanche, il fait si insouciant. Tu t’en es bien sorti. Les nuques étaient banales. Tu te rappelles un après-midi à La BNU, place de le République. Tu es penché sur un ouvrage. Dans ton dos, sur ta nuque, une voix audible que pour toi : c’est quoi, la géomorphologie ? Tu es en hypokhâgne à Fustel de Coulanges. Tu vas prendre un café avec la voix. C’est un début. Très vite, plus tard, elle caresse encore tes boucles, puis ton dos, tes fesses, tes jambes. Tu te souviens du regard, du souffle, des mains sur ta nuque, uniques. Mais le visage ? Rue du Bain-aux-Plantes, la façade est toujours du même rose, tu ouvres la porte, je vois tes cheveux noirs si proches du bleu, je te suis. Ta voix sur ma nuque, juste entêtante, ces saisons-là, ourlées soleil, brumeuses, ouatées, humides, frisquettes, étudiants, dans la ville et ailleurs de Strasbourg.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche