Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 09:31

 

 

 

 

 

 

Parfois, on dilue avec des on sourdingues, du coton dans les oreilles, c’est l’hérésie des otites, on fait des choses, du son en déplaçant les meubles, on dilue avec des ça, ça fait une journée, on compulse les nues et souffle sur la fleur étoilée du pissenlit, ça écarte les nuages, on dit il fait soleil, c’est pas trop tôt, on enlève une couche du poil, on en rajoute une cuillerée sur le torse -on a failli dire sur le torse bombé-, on prépare sa valise, on y met les tropéziennes dans leur sac en peau de chamois car on boudera le trekking en Argentine vu ce qui s’est dit à la radio, parfois on fait ça, on dilue, ça fait presque du temps à venir à passer, on soupire des ah, on se souvient même si c’est vague par là où ça passe ça fait du bien, parfois, on dit souvent ça, on rate une marche pour mieux s’agripper aux branches, on n’oublie pas comme l’année dernière de fourrer le K-way roulé dans le trou du bagage à côté des chaussettes, il pleut parfois. On peut remplacer les on par certains, d’aucuns, on y met du présent, on a parfois un sentiment d’éternité, un sourire souvent, une larme écrasée sur la joue car la valise descendue de l’armoire a dégagé un peu de poussière dans l’œil.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans sans
commenter cet article

commentaires

Dom 27/08/2011 21:48


On Aime te lire...tes mots sentent les vacances.
On a toujours une pensée pour toi..On oublie pas...
On t'embrasse fort


Karnauch 18/08/2011 11:55


En fait, parfois... je mets un temps fou à comprendre tes textes, soit que tu sois trop subtile, soit que je sois (en soi) trop con ou paresseux, ou toi un peu obscure... Faut dire que j'avais pas
lu le "on" avant "sourdingue"... il y était vraiment? car, positionné par ce pronom impersonnel, j'ai lu dans l'axe et tout m'est devenu lumineux (y compris le poil), C'est vrai... tu l'as pas
rajouté?... Petit traité de style poétique, mordant sur la vie... R.


Aurélia Pempénic 08/08/2011 03:03


tiens donc, je ne connaissais pas du tout cette expression, autant pour moi :) allez je m'en remets une couche sur le poil car j'ai ouvert la fenêtre et l'été est un peu frileux!


karnauch 04/08/2011 14:47


PS: ah oui, puis se rajouter la couche de poils, comme le fait remarquer Aurélia... faut le faire... y'a des trucs vachement secrets et tellement évidents dans ta prose que ça en devient poilant
(oui... oui... c'est d'une facilité lamentable, je suis d'accord)


emmanuelle grangé 04/08/2011 23:05



euh, il s'agit plutôt d'enlever une couche DU poil ou remettre une couche sur le poil, cela dépend des saisons. Exemple: tout à l'heure, je mettrai certainement dans la valise une laine à mettre
sur le poil en cas de fraîcheur...



Karnauch 04/08/2011 14:45


j'aime assez la fleur qui écarte les pétales du soleil, ou avoisinant, c'est poétique... j'aime la poésie.. non, sans blague..


Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche