Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 12:36

 

 

 

 

 

Il veut une histoire sinon il ne comprend pas. Il est un peu gêné de lui dire ça, il sourit gêné mais le lui dit quand même. Il porte une chemise rose très pâle, il a les mains colorées par le soleil de dimanche dernier, ces teintes se devinent à l’ombre grise de la terrasse. Il a mis son beau visage, il s’est adossé au siège, il a posé sa sacoche aux photos, aux documents, il en a sorti un paquet de cigarettes ou de sa veste bronze pâle. Il fume et boit un verre de Pouilly Fumé. Il l’écoute après le lui avoir dit. Ils pensent ensemble qu’ils ont chacun « une vie intérieure riche », ils vont forcément en sourire. Ils sont très calmes, ils parlent l’un après l’autre. Certains arbres ont défroissé leurs feuilles, d’autres obstinément noirs, peut-être sont-ils malades, mais c’est joli ainsi découpés dans le ciel bleu grisâtre. C’est curieux comme aucun son ne s’échappe de cette histoire, comme il fait juste souriant et de moins en moins gênant. Il voit sa bouche s’entrouvrir, sans doute dévoiler quelques dents, il aime bien, rose ourlée, la voir parler, il n’y a aucun silence, il y a des peaux qui lissent ou rident leur visage, leur cou, leurs mains, il relance la conversation, il sait le faire, il sait suspendre les points d’interrogation. Ils n’entendent personne ni les klaxons coutumiers de cette fin de journée. C’est curieux cette estompe, c’est ainsi. Il va se lever, reprendre sa sacoche, lui prendre le bras, ils marchent, il est grand et enveloppant, ils se demandent l’un l’autre si certains arbres dans le ciel sont noirs de mal d’exposition ou de maladie. Il ne lui demande rien mais il sait que le moment sera écrit d’une façon ou d’une autre à la manière d’une histoire, celui-ci ou un autre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans sans
commenter cet article

commentaires

le babel 23/04/2013 15:46

"elle avait pris dans son armoire à seins, sa paire de seins du dimanche et lui ses mains à faire l'amour" (Julos Beaucarne)

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche