Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 10:52

 

 

Du peu et du plus, je tente une nouvelle « catégorie » @overblog, elle s’intitule Portrait, elle commence avec Leslie Tychsem, artiste vivant à Bordeaux.  Méfiez-vous, si de visu je ne vous connais pas, de mémoire d’éléphante je vous croquerai. Qu’est-ce qu’un blog’ ?

 

 

 

 

La jeune fille et le paon du jour

 

 

Elle a le dos fragile et des yeux grands de débrouille. Une casquette gavroche lorsqu’elle sonne à la porte. Elle ouvre un flacon de violettes cristallisées par elle dans le sucre ; sans vergogne, nous décapitons les têtes, les laissons fondre au palais sur un bout de Roquefort. J’ouvre une bouteille de rosé, tout cela commence en camaïeu indigo un midi de soleil.

Le paon du jour agglutiné à l’ortie

Dans 36m carrés elle a planté hortensias et confrères, troqué la canisse pour du grillage vert selon les souhaits péremptoires des voisins, elle laisse la pluie emplir les contenants par la gueule béante des entonnoirs, elle se garde bien de rafistoler la gouttière, clop clop ça fait les soirs d‘orage les nuits d’été, blop, l’hiver, entend-on de la chambre d’amis à la tapisserie d’antan, ça fait du bien à son jardin et alimente sa conscience.

Le paon du jour préservé du prédateur sous l’étamine

Un jour d’entre-saison elle invite huit amis, c’est fête car plus d’un à la fois ne pénètre la maison en courante-saison, on peut même fumer et obligatoirement écouter sa musique cette nuit-là. Elle a écrabouillé des noisettes, les a chauffées à la poêle, et du sucre, elle obtient du praliné, il me rappelle le halva du grand-père russe. Sur le cul jusqu’à Rome, tellement c’est bon, disait Edith la catholique, j’ajoute catholique parce que le Vatican, enfin,  j’imagine; la vieille dame d’égrener son chapelet après avoir ramolli à la petite cuiller sa crème glacée au rhum et l’avoir roucoulée en gosier et de s’être assoupie comme lorsqu’elle fait chabrot en fin de potage.

Le paon du jour, ailleurs, se repaît de la pariétaire officinale

J’ai oublié de lui confesser que pendant son ascension au Sacré-Cœur -parisienne de 24h, elle désire voir la plus grosse cloche en son beffroi quitte à ce que le bourdon se décroche et assène un gong fatal aux touristes, c’est là le fantasme de la jeune fille…-, j’ai humé le pot de violettes, goûté aux dernières têtes, rincé bien plus tard le récipient au cas où pour d’autres recettes, quelques boutons, quelques galons, quelques pigments… J’ai oublié, mais elle a bien vu le pot vide.

Ce papillon vit un an, me dit-elle

Sous l’œil gauche, elle a une veine magnifique, pas une mignardise, une veine bleue. Ce n’est pas une distinction, mais un instinct de vie comme lorsque pour déballer ses photos d’exposition elle met des gants et un infini respect à ce qu’elle commet de toute conviction. Je vois. Ensuite elle me parle –mais comment et à quel propos ?- des larves urticantes des paons du jour qu’elle va chercher dans la campagne bordelaise, qu’elle entend croquer les orties la nuit quand de sa tête elle tricote le lendemain en plein monde, les mains sans cesse à leur canevas. Elle reprend le train, son gros sac vissé au ventre pour cause de mal de dos.

 

 

 

 

Leslie Tychsem est sur myspace, facebook, là aussi : link

 

 

 

LT.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans portrait
commenter cet article

commentaires

le babel 29/05/2012 20:29

"Le Paon du jour (Aglais io) est un insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae, du genre Nymphalis" (Wikipédia). Tant de nymphe, émue parfois lorsque
l'ortie cède le piquant à la rose.

guardiola 19/03/2011 12:17


J'avais déjà pu aimer tes talents de potraiteuse. Ca donne envie de connaître la dame! paon!, je clique sur le lien!...


Karnauch 19/03/2011 09:48


C'est le portrait d'un fuit/fleur éclos en amie, une volute fidèle, un art à la fois ciselé et volatile, bravo, j'avais lu il y a fort longtemps la Colette dernière manière, à force de sensualité
évoquée et tourneboulée elle en devenait elle aussi presque abstraite, du style... R.


emmanuelle 18/03/2011 21:48


Leslie est une drôlesse, vive la drôlitude!!! je viens de lire le Testament 2, il y a décidément du beau linge couché céans!


hervé pizon 18/03/2011 21:00


ton croquis est fort, fort beau et fort juste, puisque j'y retrouve à la fois des traits connus et d'autres.


Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche