Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 15:45

 

 

 

Elle est bien obligée de descendre la passerelle au rythme de tous les autres passagers, elle ne se casse pas la margoulette. Sur le tarmac, elle s’abandonne à l’air chaud humide de l’Afrique. Elle est alors un peu plus lente que tous, elle dit merci à ce temps qui déjà la confusionne. Elle est très polie et, je pense, même très souriante en franchissant les divers contrôles de l’aéroport. Elle omet de glisser sa valise sur le dernier tapis roulant radiographique, elle s’excuse en riant, le contrôleur exécute le geste à sa place, il a reconnu la gentille princesse dans les vap’.

Si tu ne sais, tu peux oublier la mer et l’océan à Tanger, ce ne sont pas eux qui te rappelleront leurs gros soupirs. A toi de les dénicher au sommet de la casbah ou en dégringolant les escaliers bouffés par les orobanches jaunes. Tu lorgnes le port du côté du mur des Paresseux, on a repeint en très bleu les télescopes croqueurs de dirhams,  on en a éclaboussé le parapet. Tu entres dans la librairie des Insolites, tu as préparé la lecture du livre de ton amie*, tu n’as pas peur comme à Paris ou ailleurs, ce ne sont que des bienveillants qui envahissent le lieu, je crois que tu es fière, va ! Tu n’as pas prévu la boule d’émotion qui te surprendra par deux fois devant le micro, tu reprendras ton souffle sans volonté, comme sur le tarmac d’arrivée ; tu diras les mots qui te portent, dans le silence des anges assis, debout, partout. Tu lanceras même une grosse blague en prenant ton verre d’eau, genre « à défaut d’autre chose », et les anges d’en rire. Tu oseras regarder ton amie, c’est pour toi, mon amie, vous savez, toutes deux.

La nuit arrive par des nuages joufflus roses. Ce pourrait être un repère de temps en heure et en climat. Cela se pourrait et reste trompeur. Certes, la fraîcheur me fait rabattre les jambes sur le canapé, allumer une lampe. Certes, les habitudes demeurent, les prières enregistrées du muezzin, se sustenter, les gestes domestiques de Fatima, les rendez-vous, ma curiosité d’aller là demain… Mais où là, quoi demain ? Le temps est une olive gonflée vert anis qui titille, roule et ne se laisse pas croquer par le chat.

Dans le taxi bleu de Hassan, elle parle avec lui des immeubles qui bétonnent les collines, qui n’en finissent pas de brandir leurs murs si lents à se couvrir, elle voit les chèvres mâchonner l’herbe entre deux supermarchés ; Hassan dit, M. Mollande a bien répondu hier soir à ton Président de France. Elle baisse la vitre, les odeurs chaudes humides d’essence et de sable une dernière fois. Encore. Elle les laisse picoter ses yeux jusqu’à Paris et après.

 

*Capiteuses de Stéphanie Gaou, Éditions Alain Gorius, Al Manar. Stéphanie Gaou a créé la libraire des Insolites, 28, rue Khalib Ibn Oualid à Tanger.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans portrait
commenter cet article

commentaires

Soleildebrousse 03/06/2012 13:40

Tu corrigeras mes fautes .... Cela fait longtemps.
"tombaient" et "grands"

soleildebrousse 03/06/2012 13:35

Tu dis bien les choses. Hier .... Ou presque ...il y a un an bientôt j'arrivais dans la chaleur au port de Tanger...ciel coupant comme un éclat de verre et le drapeau rouge et vert du bateau
claquant au vent dans les lumières de la nuit qui tombait entre les grans bras des grues metalliques endormies. Départ anticipé ... Et dire que je n'ai ni visité la ville ni la librairie chère à
ton cœur ...

anatole2011.over-blog.com 30/05/2012 02:55

N'est-ce pas le propre de l'émotion, de ne pas la prévoir? Et la margoulette, je ne savais pas que vous utilisiez ce mot, là-bas, ce mot de mon enfance. Que j'aime te lire, et te relire. Je peux
presque t'entendre :)

Sonia 20/05/2012 13:47

Un très joli texte qui donne envie, entre autres, de serrer ses amis dans ses bras. Merci.

Karnauch 09/05/2012 08:44

C'avait l'air bien. Ca rend tout nostalgique... R.

Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche