Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 20:49




Unité de temps sous l’œil de la servante *

 

 


Il dit je ne sens pas le printemps

Elle dit un bouton de cyclamen

Ceci commence de sens

Ceci est un va-et-vient de source commune

Dame soleil force la toile de la fenêtre

Ils voient différemment

 

Il dit ne reste pas dans le courant d’air

Elle dit je prends cette chaise-là

Ceci est un dialogue

Autour d’une coupelle d’alevins

Le soir sèche les verres au lamparo

Ils trinquent ensemble

 

Des cycles tournent à dévisser le Génie

A l’opéra rien de nouveau

Ou quelques filets reprisés

A retenir l’éboulement

Ceci est une vue de l’œil fixe

Une lentille d’optique subjective

 

        - Il : Pourtant il faut vérifier le toit

        - Elle : Heureusement l’arbre est abattu

Ceci  est de bon sens

Une rassurance de mi-saison

Sur la colonne des éclats de phares

Des coups de  klaxon impatients

 

La scène se serait située à Barcelone

Il manque la palette de Gaudi

Un titre fabuleux de Miro

Mais le chantier est bien terminé

Qui a fermé les plages

Où couinait l’accordéon de Zina

 

C’est un programme de spectacle

Gras de l’huile des civelles

-Il dit on s’y serait cru

Elle dit rien n’est moins naturel-

Qui rougit sous les Campari

Le nom de l’auteur en lettres ointes

 

Il est sans doute question d’une discussion

De monologues plus que de soliloques

De fauteuils de velours

De genoux meurtris par tant d’exiguïté

D’un souper aux chandelles

Sous la lune découpée par l’éclairagiste

 

Elle a un avis sur De natura rerum:

La poursuite embrase la voix seule

Au feu  les projecteurs latéraux !

Si je suis à tes côtés

Dois-je te regarder pour te parler ?

Ciel comme les yeux s’usent de convention !

 

 

L’actrice s’est arrêtée  en pleine tirade

N’a pas salué est repartie chez les morts

A-t-on perçu

L’ange radieux de passage ?

Entends  comme la nuit graduelle

A ta bouche suspend le souffle.





 

 

 

*La servante est une lampe, une simple ampoule vissée sur un long pied. Elle reste toujours allumée dans les théâtres. C’est une veilleuse.


                                                                                                                                                                                  servante-1.jpg 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelle grangé - dans la nuit
commenter cet article

commentaires

Stipe 07/04/2010 21:44


je l'ai lu avec un grand sourire, j'y entendais la voix de Brel parlant naïvement de l'amour, par exemple.

et toi, alors, où en es-tu avec ton talent ?


Thierry Benquey 18/03/2010 08:30


Dame Soleil ? Un indice, une piste menant vers l'Allemagne, ils sont les seuls, avec les inuits je crois, à voir une dame nous preter sa lumière du jour. Merci Emmanuelle.
Je t'embrasse.
Thierry


emmanuelle grangé 18/03/2010 08:44


oui, je pense que tu seras le seul et unique à voir Die Sonne !
à bientôt, ami, à mon retour de l'est de la France.
je t'embrasse aussi


Présentation

  • : chantier traverses emmanuelle grangé
  • chantier traverses   emmanuelle grangé
  • Contact

Recherche